Choix des énergies: quel futur voulons-nous ?

A l’heure où toutes les raffineries du pays sont bloquées par des grèvistes, où 20% des stations essences n’ont plus de carburant, et où la menace de grève s’étend entre autre aux centrales électriques (thermiques ET nucléaires), le choix du mix énergétique du futur est une question toujours aussi pertinente.

Cette grève met en lumière la dépendance du pays aux énergies fossiles. Comment faire? L’électricité est une des seules énergies qui puisse être produite à l’endroit et par le moyen que l’on veut (éolien, solaire, biomasse, hydroélectrique…), et peut servir à une multitude d’application : chauffage, moteur mécanique, électronique.. En ce sens, c’est l’énergie la plus « pratique ».
L’avenir serait donc à l’électricité partout, produite avec le moyen le plus pratique et à l’endroit le plus utile, c’est à dire au plus près du consommateur.

L’idée la plus pertinente et qui tend à se confirmer, est un réseau électrique à la production totalement décentralisée: mini centrale de quartier ou de village (biomasse? hydro?), panneaux solaires photovoltaïques chez tout le monde, stockage d’appoint (batteries ou pile à combustible à hydrogène), et voitures électriques.

Note: EDF ENR vient de lancer son offre de solaire photovoltaïque pour autoconsommation à destination des particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *