Les batteries de voitures électriques se recyclent

Longtemps décriées, les voitures électriques ne seraient pas propres ni écologiques à cause de leurs batteries.
Effectivement, les batteries Lithium-Ion nécessitent… du lithium, qui est extrait principalement en Bolivie (oui, c’est de l’exploitation sous toutes ses formes).
Mais, ouvrons les yeux, tout n’est pas si noir.

En effet, lorsque les batteries ne sont plus assez performantes pour une voiture électrique, elles fonctionnent encore (même à 80%). Dans ces cas-là, le meilleur des recyclages est la simple réutilisation : quoi de mieux que des batteries moins chères pour construire un stockage tampon pour l’éolien ou le solaire ? Renault l’a bien compris et réutilise les batteries de ses voitures dans une centrale solaire:
« En partenariat avec Bouygues Energies & Services, Renault a installé un système utilisant des batteries de véhicules électriques qui stocke l’électricité produite par les 25 000 m² de panneaux photovoltaïques du site de Challenger- siège de Bouygues Construction.
 »

Si la batterie est effectivement usée et ne convient pas pour une seconde utilisation, leur recyclage est tout à fait possible: une entreprise belge recycle les batteries des voitures Tesla en séparant les composants: plastique, métaux, et surtout lithium et cobalt de lithium, qui est réutilisé pour la fabrication de batteries neuves.

Source : Tesla mag

Une réflexion sur “Les batteries de voitures électriques se recyclent

  1. Pingback: Combien pollue une voiture électrique | Energie et Futur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *