Pittsburgh (USA) teste les feux rouges intelligents

Les feux rouges existants sont bêtes: en général, ils sont gérés par une minuterie, qui est réadaptée seulement toutes les quelques années.
Cela génère des feux qui ne sont pas synchronisées, trop longs ou trop courts. En bref, ils bloquent le trafic à l’endroit et au moment où ça ne serait pas nécessaire.
Dans les villes, 40 % du temps de trajet est ainsi passé à l’arrêt (engendrant stress et pollutions).

La ville de Pittsburg a développé avec une startup un système intelligent de gestion des feux rouges, avec une intelligence artificielle.
Chaque feu dispose de capteurs (radar et caméra) pour analyser le trafic, et les feux sont mis en réseaux pour se synchroniser automatiquement.
Chaque feu rouge peut donc s’adapter en temps réel aux besoins du trafic, et aux autres feux.

Les résultats sont spectaculaires: les temps de trajets ont diminués de 25%, les temps d’arrêts de 40%, la pollution a chuté de 21%.
La ville réfléchit même à supprimer quelques feux rouges qui sont devenus inutiles, et va étendre le système à ses 50 autres grandes intersections.

Mais la vraie innovation réside dans la décentralisation totale du système: chaque feu rouge prend sa propre décision, avec les informations reçues des autres feux.

Source: Ieee Spectrum

Les voitures électriques s’améliorent

La Nissan Leaf vient de se voir dotée d’une nouvelle batterie apportant 25% d’autonomie supplémentaire, ce qui la porte à 250 km ! Mais le prix est aussi révisé: 2000 euros de plus.

La Renault Zoé aurait aussi une nouvelle version en préparation, mais pour 2017.

Source: Nissan