Chauffe-eau solaire

Un chauffe-eau solaire, ou aussi panneau solaire thermique, génère de la chaleur à partir de la lumière (soleil).

Fonctionnement

chauffe-eau Il est constitué de panneaux à fixer sur le toit, reliés par des tuyaux à un ballon d’eau chaude. Les tuyaux vont amener la chaleur, qui va pré-chauffer l’eau froide du ballon. Une petite pompe électrique fait tourner le circuit entre le ballon et les panneaux.

Rendement

Selon les saisons et la situation géographique, une énergie d’appoint est nécessaire pour compléter le chauffage du ballon d’eau. Ce complément peut être apporté par la chaudière classique (gaz, fioul, bois..) ou par une résistance électrique.
Il est admis de dire qu’un chauffe-eau solaire va pouvoir -en moyenne sur l’année- subvenir à jusqu’à 70% des besoins en eau chaude d’une famille de 4 personne.

Prix et utilisation

Une installation coûte en général de 5 à 15 000 euros (panneaux, ballon, tuyaux isolés, et surtout main d’oeuvre).
L’important coût de la main d’oeuvre vient en général de la préparation du circuit: 2 tuyaux doivent traverser toute la maison, à l’intérieur ou à l’extérieur, de la cave (en général) jusqu’aux combles et traverser la toiture. Ce n’est pas facile dans le cas d’une rénovation.

Une maintenance et un changement du fluide caloporteur du circuit est nécessaire tous les quelques années.

Nouvelle alternative: le chauffe-eau thermodynamique

Depuis seulement quelques années, le chauffe-eau solaire a vu un nouveau concurrent arriver: le chauffe-eau électrique thermodynamique.
Bien moins cher (2000 euros), c’est un ballon électrique traditionnel qui comporte une petite pompe à chaleur: il puise la chaleur dans l’air ambiant, et l’utilise pour chauffer l’eau. Avec un très bon rendement (1 kwh / jour pour 300 litres), et sans aucune installation ni travaux nécessaires, c’est une nouvelle solution très intéressante à considérer aussi.
La seule précaution à prendre est de ne pas le mettre dans une pièce chauffée: il aurait certes un meilleur rendement, mais au détriment de votre chauffage normal, car il refroidirait l’air ambiant en « utilisant » ses calories.