Diminuer sa facture de chauffage Gaz / Fioul

Il n’y a pas de secret: pour diminuer la consommation et la facture sans diminuer le confort, il faut s’attaquer à toutes les pertes de chaleur (et toutes les entrées d’air froid). Ensuite, il faut adapter le chauffage à votre présence dans la maison.

Entrées d’air froid : isolation et aération

  • Vérifier l’étanchéité de toutes les fenêtres: changer les joints si nécessaire. Ne pas oublier la jonction entre le chassis de la fenêtre et le mur.
  • Vérifier l’étanchéité des portes d’entrée et des portes de service donnant vers des pièces non chauffées (garage, cave): si celles-ci ne sont pas très isolantes et si elles sont froides au toucher, vous pouvez mettre un rideau épais devant.
  • Souvent oubliée, la trappe donnant vers des combles perdues (non aménagées) est très souvent de mauvaise qualité: plastique, pas de joint, mal ajustée, alors qu’elle donne vers une pièce « froide ». A changer ou à calfeutrer avec des nouveaux joints.
  • Les aérations, très souvent au-dessus des fenêtres, sont nécessaires, bien qu’elles ne cachent souvent qu’un simple trou vers l’extérieur ou vers le caisson de volet. Elles sont nécessaires pour renouveler l’air de la pièce, qui deviendrait humide, malsain et beaucoup plus difficile à chauffer.
    On peut cependant les améliorer: il existe des bouches d’aération hygrométriques, elles possèdent un petit clapet qui règle le degré d’ouverture (et donc la quantité d’air frais qu’elles laissent entrer) en fonction de l’humidité ambiante de la pièce. Elles ne s’ouvrent que quand il y a réellement besoin de renouveler l’air. Le remplacement est simple et rapide (en général avec 2 vis).

Diminuer les pertes de chaleur

isoler tuyauxIsoler les tuyaux de chauffage dans les pièces non chauffées: les tuyaux chauds traversant la cave avant de monter dans les étages agissent comme des radiateurs, cela peut représenter d’importantes pertes de chaleur (l’équivalent de 2 radiateurs). En traversant la cave froide, ils perdent un peu de leur chaleur et n’apportent plus que de l’eau tiède aux radiateurs des étages. L’isolation de ces tuyaux par des gaines en polystyrène, mousse, ou néoprène est abordable et facile: il suffit de glisser les gaines autour des tuyaux, et de les fermer avec du scotch ou de la colle.
Vous pouvez aussi isoler les tuyaux plus froids qui reviennent vers la chaudière: s’ils restent tièdes et non froids, la chaudière aura moins de travail pour re-chauffer le circuit.

Améliorer l’efficacité du chauffage

  • Ne surtout pas couvrir les radiateurs: laisser un maximum d’air circuler autour, afin de transférer leur chaleur à un maximum d’air ambiant.
  • Il est possible aussi de coller un réflecteur en polystyrène+alu sur le mur derrière le radiateur, pour que le radiateur rayonne vers l’avant et non vers le mur.

Chauffer en fonction de votre présence

Quasiment tous les chauffages modernes proposent un thermostat d’ambiance permettant de programmer des horaires « de confort / chaud ».
Cela permet de baisser la température quand on sait qu’on est absent: 1° de moins permet 7% d’économie de chauffage, mais attention, si les deux températures (confort/absence) sont très différentes (5° ou plus), la chaudière va devoir fournir un effort important à chaque fois qu’il faudra remonter à la température de confort.. Je ne suis pas sûr qu’il y ait encore un gain vraiment réel.. De même, si vous disposez d’un plancher chauffant, celui-ci a une inertie de quelques heures: il met longtemps à refroidir et longtemps à devenir chaud, des variations trop fréquentes et pour seulement quelques heures ne sont pas recommandées.

Dans le cas d’un ballon d’eau chaude géré par la chaudière, il est possible dans certains cas de définir aussi des heures de confort et d’utilisation: la chaudière peut laisser un peu refroidir une partie du ballon quand elle sait que vous ne l’utiliserez pas, au lieu de le garder chaud constamment

Pour aller plus loin : quelques travaux

L’idée générale est d’améliorer la séparation entre zone froide et zone chaude de la maison: le grenier, la cave, les portes et fenêtres, les murs.. C’est ce que font les normes BBC (basse consommation) et maisons passives.

Sans entrer dans de gros travaux, des travaux intermédiaires sont cependant faisables sans une rénovation complète de la maison: isoler le plafond de la cave ou du garage, améliorer l’isolation du grenier, changer une porte, isoler un mur froid (polystyrène), changer une chaudière…

Les nouvelles chaudières dites « à condensation » récupèrent la chaleur des fumées issues de la combustion en les refroidissant (les faisant condenser). Cette chaleur permet d’aider le chauffage principal effectué par le brûleur de la chaudière (pour être exact, cette chaleur récupérée préchauffe l’eau de chauffage devant être chauffée par la flamme du brûleur). Elles ont un rendement supérieur à 100% (utilise à 100% la chaleur de la flamme de combustion, mais aussi la chaleur de la fumée issue de cette combustion), et permettent une économie allant jusqu’à 30% par rapport à une chaudière classique.