L’industrie nucléaire, un « fleuron » dépassé ?

L’industrie nucléaire, tant vantée par la France comme étant un fleuron national, accumule des problèmes de fabrication et de gestion de projets (EPR) et des problèmes de maintenance.
Le réacteur n°2 de la centrale de Fessenheim est encore à l’arrêt: l’autorité de sûreté nucléaire (ASN) a maintenue la suspension de son certificat, malgré les dires d’Areva qui insiste « que l’anomalie n’était pas préjudiciable à la sûreté de l’exploitation ».

Cela confirme la tendance actuelle: on veut faire marcher coûte que coûte le parc nucléaire qui vieillit et qui est de moins en moins fiable, pour repousser encore et toujours la décision de « commencer » à arrêter certaines centrales.

La centrale de Fessenheim est une des plus vieilles centrales de France.

Source: Le Monde

Du solaire sur la route 66

Je vous parlais ici-même de panneaux solaires qui pourront remplacer le bitume de nos routes.
Le gouvernement américain vient d’autoriser une expérimentation à une échelle un peu plus grande.
Les dalles solaires de SolarRoadways équiperont bientôt une portion de la route 66 !

Source: mashable

L’Allemagne freine sur les énergies renouvelables

Inimaginable ! L’Allemagne décide de freiner le secteur des énergies renouvelables !
Cette décision est tout à fait raisonnée : non seulement l’Allemagne a déjà stoppé son nucléaire, mais le pays est en surproduction! Les énergies renouvelables se sont très vite développées, pendant que le pays ré-activaient et améliorait ses centrales à charbon. Maintenant, ça produit trop.
Le problème est que le secteur du charbon est un des derniers « bastions » des grandes sociétés énergéticiennes allemande, quand les énergies renouvelables sont décentralisées et très souvent gérées par des petites coopératives d’habitants ou d’investisseurs.
Ralentir sur le charbon reviendrait à fragiliser les grands énergéticiens, qui représentent encore beaucoup d’emplois. La décision est donc délicate et complexe.

Source: novethic

Le prix du solaire photovoltaïque continue de baisser !

Le prix de l’électricité solaire (photovoltaïque) continue de baisser drastiquement : -50% en 1 an 1/2.
Attention, ce sont les prix de gros, des appels d’offres pour les grands parcs photovoltaïques.
Le nouveau record à la baisse se passe à Dubaï: une offre a été faite à 0,029 $ le kwh.
Le solaire photovoltaïque continue de baisser au rythme de 10% par an, un prix de 6 cent/kwh en 2020 pour les particuliers n’est donc pas exclu.
La promesse d’une énergie infinie, non polluante, et quasi gratuite ? Le futur sera électrique…

Source : electrek.