Route intelligente

Avec la disponibilité de capteurs et d’électronique intelligente de plus en plus miniaturisés et abordables, nos route peuvent devenir actives.

Pavés solaires de Colas

L’entreprise de travaux publics Colas a crée en 2015 des pavés équipés de panneaux solaires. Suffisamment solides et rugueux pour avoir une bonne adhérence, ils génèrent de l’électricité en journée. Sans être d’une grande puissance, voilà une bonne solution pour l’éclairage public, par exemple (1 km de route solaire permet d’alimenter l’éclairage public d’une ville de 5000 habitants).
colas-solaire

Source: Colas
Mise à jour: Ségolène Royale annonce l’équipement de 1000 km de routes à énergie positive équipées de panneaux solaires. Une nouvelle annonce qui sera oubliée, ou bien une vraie volonté ?

Pavés solaires Solar Roadway

Planchant sur le sujet depuis de plus nombreuses années, une société américaine a conçu des grands pavés équipés de panneaux solaires, comme Colas, mais intégrant aussi des équipements, tels qu’une résistance électrique pour du dégivrage (anti-verglas) et des leds pour une signalisation variable et programmable en temps réel.
solarroadways
Source: Solar Roadways.com

La route intelligente

Imaginons plus loin, mais nous y sommes presque déjà aujourd’hui: associés à des capteurs (température, humidité, lumière et visibilité), les tronçons de routes pourraient aussi communiquer entre eux.
En cas de brouillard, vous êtes avertis avant, et la signalisation éclaire plus fort.
En cas de verglas à un virage dans 200 m, vous êtes avertis.
Avec des capteurs de poids sur la route, la route peut aussi compter ou connaître le trafic actuel, et sa vitesse: la route pourra vous prévenir d’un bouchon ou d’un accident dans 500 m.

En allant encore plus loin, la route pourrait communiquer avec les futures voitures autonomes: la voiture pourra d’elle-même adapter sa vitesse en anticipant, non pas par rapport à ce qu’elle peut voir et détecter, mais aussi par rapport à ce qu’elle ne voit pas encore et que la route lui indique (le fameux virage avec verglas dans 200 m).
Les remontées d’information et l’adaptation du trafic (vers un itinéraire Bis) pourrait aussi être plus intelligent et automatique.