Ville du futur

La ville du futur, aussi appelée « Smart City » devient intelligente grâce aux capteurs disséminés partout, et l’analyse automatisée des informations, et surtout l’adaptation automatique des infrastructures en fonction de ces informations (big data).

C’est un domaine émergeant très vaste: cela va des places de parkings munies de détecteurs permettant de savoir instantanément où se trouvent les places vides, à la signalisation routière adaptative en fonction du trafic (les feux qui privilégient un itinéraire bis en cas de routes bloquées), en passant par les lignes de bus qui peuvent être complètement revues grâces aux informations des besoins de transports et des trajets les plus demandés (analyse du trafic).
Mais cela ne se résume pas qu’aux transports: les réseaux énergétiques peuvent être décentralisés au niveau d’un quartier, l’éclairage public peut réagir et s’intensifier au passage d’un piéton ou d’une voiture…

Depuis 2008, il y a plus d’objets connectés à Internet que de personnes ! Les capteurs seront partout, et permettent d’envoyer des signaux et de remonter des informations de toutes sortes: le vieillissement des matériaux d’un pont, détecter la circulation, détecter les niveaux de remplissage des poubelles pour ajuster l’itinéraire du ramassage, détecter la pollution de l’air, détecter l’état des routes, détecter les fuites du réseau d’eau, détecter les futurs inondations en fonction des pluies et des niveaux des rivières en prenant en compte l’état exact des sols, détection des niveaux d’ensoleillement et des UVs,.. le nombre d’applications est simplement inimaginable.